Diagnostic de Performance Énergétique : Quelle utilité ?

Il existe deux types de diagnostic de performance en énergie ou DPE. Le premier est pour une estimation de la consommation pour un logement sur une année. L’estimation est faite sur une échelle de mesure de A à G. et l’autre permet de définir l’impact sur l’année de la consommation énergétique d’un logement. Ce diagnostic de performance est dit étiquette climatique. Elle  se fait aussi selon l’échelle de mesure de A à G.

Pour une location ou vente

À partir du début de l’année 2011, une mesure a été mise en place pour toute personne ou copropriétaire souhaitant mettre en vent ou en location un bien d’ordre immobilière. Cette mesure consiste à faire réaliser sur ce bien immobilier des tests de performance énergétique. Aucune annonce ne peut alors être faite si le résultat du test n’est pas mentionné. Selon le ministère chargé du développement en France, moins de 14% des logements pouvaient être classifié dans le classement de performance énergétique A ou C. en principe, les résultats du diagnostic de performance énergétique influent sur le prix de vente ou de location. Le test permet aussi de déterminer si des rénovations ou aménagement spécifique doivent être faite pour accélère le processus de mise à disposition du logement. A titre d’information, depuis juillet 2017, cette mesure de diagnostic s’est prolongée aux installations de gaz ou encore d’électricité. Ce prolongement a été mise en place pour offrir plus de garantie en matière de sécurité au locataire. Cette mesure s’applique donc à tout bâtiment ou logement construit sur le territoire français. Ainsi donc pour garantir une transparence dans la réalisation du test, seuls les techniciens certifiés peuvent le faire. Un autre avantage à réaliser le diagnostic est que cela permet d’identifier tous les failles thermiques et isolantes du logement. De déterminer si toute l’installation est compatible avec le logement ou son utilisation. Les qualités de vitrage ou de système de chauffage sans oublier l’installation d’eau, d’électricité et de gaz sont vérifiées. Plus d’informations sur le site www.espaceetenergie.fr

Faire des économies

Très souvent mal appréciée, seul ceux qui sont en phase de vente ou de location comprennent la portée de cette démarche. Si le coup du diagnostic freine certain particulier ou professionnel de l’immobilier, elle peut être perçu comme un investissement à court terme et faire des économies voir des profits sur un long terme. Précisons que le diagnostic de performance énergétique peut être une manière de ciblé la rénovation énergétique d’une habitation. Un logement énergivore n’est en aucun car bon pour l’environnement. Si ce n’est pas une hausse de facture de consommation, ce sont les taxes en faveur de la protection de l’environnement qui reviendra plus chère au propriétaire. Par rapport au dépense de rénovation et de l’économie de consommation d’énergie, il revient plus rentable de favorisé le DPE et de faire des rénovations.

Une aide financière

Afin de promouvoir la protection de l’environnement, de faire des économies énergétique pour chaque ménage et foyer,  l’Etat met en place des mesures visant à aider les propriétaires dans leurs travaux de rénovation d’installation par des aides financière ou des mesures exceptionnels d’exonération d’impôts. Ainsi depuis 2018, faire une DPE permet d’avoir un crédit à l’impôt pour une durée de cinq ans pour les propriétaires pour un logement. S’il possède deux ou trois autres logement, il peut aussi leur faire des diagnostics de performance et par la suite s’il y a besoin de travaux de rénovation, avoir d’autres crédits ou avantage. A noter que l’exonération d’impôt n’est qu’une des exemples possibles en termes d’aide financer par le gouvernement pour la protection de l’environnement, en fonction de l’ampleur des travaux, d’autres. Il est donc utile de se renseigné avant le début de tout travaux.