Comment arroser les plantes ?

Savez-vous comment arroser les plantes ? Nous posons cette question parce que la culture de plantes à domicile va au-delà d’une question esthétique et décorative. Il s’agit d’apporter un peu de nature, de ce qui est vivant, dans votre espace privé. En outre, c’est une excellente occasion de se rapprocher de la nature et d’adopter des habitudes plus saines.

Un bon exemple de la manière dont les plantes peuvent avoir un impact positif sur les environnements est l’habitude croissante de cultiver des potagers à la maison. Dans une vie quotidienne moderne et trépidante, ce contact avec la nature, aussi minime soit-il, peut procurer un sentiment de paix et de bien-être.

Cependant, si avoir des plantes à la maison est un de vos désirs, il est nécessaire de prêter attention à des soins de jardinage spécifiques. Surtout quand il s’agit d’arroser les plantes.

Mais tout d’abord, il est très important de choisir des plantes faciles à entretenir, surtout si vous n’avez pas beaucoup de temps. De cette façon, vous garantissez les soins nécessaires sans empiéter sur le temps dont vous disposez.

Outre les soins de base, tels que l’ensoleillement et la ventilation, savoir comment arroser les plantes est un principe fondamental du jardinage. Et si vous voulez apprendre comment arroser correctement les plantes, consultez les conseils ci-dessous :

Quel est le meilleur moment pour arroser ses plantes ?

La meilleure chose à faire, avant toute chose, est de toujours vérifier les conditions météorologiques du jour. Les changements de température peuvent être une bonne indication que c’est le moment idéal pour arroser. Cependant, il existe une règle générale qui indique que le meilleur moment pour arroser les plantes est le matin ou en fin d’après-midi (après 15 heures). Il convient également de vérifier si le sol de la plante est sec ou humide. Ce conseil est également une bonne indication pour savoir si votre plante a besoin d’être arrosée ou non en ce moment.

Faites un test en mettant un cure-dent ou un doigt dans la terre et vérifiez si elle est humide ou sèche.

Conseil supplémentaire : évitez d’arroser les plantes aux heures très chaudes, car l’eau sera absorbée rapidement. De même, il est déconseillé d’arroser le soir, car l’absorption de l’eau sera plus lente.

Et si vous commencez à trouver tout ce processus difficile, une alternative consiste à investir dans des plantes qui ne nécessitent pas beaucoup de soins. De cette façon, vous ne renoncerez pas à avoir une plante chez vous et vous ne perdrez pas beaucoup de temps non plus.

Quelle est la fréquence indiquée ?

Vous devez certainement savoir qu’une règle de base à laquelle on ne déroge généralement pas est d’éviter de tremper le sol. En effet, un excès d’eau peut entraîner la noyade des racines et, par conséquent, l’apparition de maladies et de champignons.

D’une manière générale, il n’y a pas de fréquence exacte à laquelle les plantes doivent être arrosées. Il est très important de toujours évaluer les conditions du sol et les facteurs climatiques. Par conséquent, n’arrosez pas vos plantes inutilement. Essayez de vérifier si le sol est humide ou sec en y enfonçant un bâton ou un doigt.

Il est également très important de prêter attention aux signes que donnent vos plantes. Des feuilles flétries, un sol à l’aspect craquelé et des brûlures sont quelques exemples qui montrent que votre plante appelle à l’aide.

En cas de doute, il vaut mieux en savoir plus sur l’espèce et ses besoins. Découvrez une sélection de 5 plantes qui n’ont pas besoin d’eau.

5 plantes qui n’ont pas besoin de beaucoup d’eau

1 – Pied d’éléphant

C’est une excellente option pour ceux qui aiment utiliser des plantes dans la décoration. Ses feuilles frisées sont un charme ! Et le meilleur : il peut stocker de l’eau dans son tronc. Parfait pour ceux qui n’ont pas beaucoup de temps. Bien que cette espèce de plante n’ait pas besoin de beaucoup d’eau, il est important de toujours observer l’aspect des feuilles. Des feuilles sèches et brunes sont un signe que vous devez les arroser, et si elles sont jaunâtres, elles indiquent un arrosage excessif.

2 – Hévéa

Il s’agit d’une espèce végétale ayant une grande capacité à vivre au sec. Pendant l’été, elle demande plus d’attention avec de l’eau et un sol plus humide. En hiver, il peut rester jusqu’à 1 mois sans eau.

3 – L’épée de Saint-Georges

Il est l’un des plus connus pour ne pas nécessiter beaucoup de soins. La vérité est que cette espèce survit avec très peu d’eau, surtout pendant les saisons froides. Le conseil d’entretien est de laisser le sol absorber complètement l’eau et de ne pas exagérer la quantité d’eau.

4 – Gravatinha

Une autre espèce qui peut se passer d’une irrigation fréquente. En effet, ses rhizomes – tiges souterraines, peuvent accumuler suffisamment de nutriments pour sa survie. Il est important de garder un œil sur les feuilles brunâtres, car elles peuvent indiquer un manque d’eau.

5 – Arbre à parapluie

Tout comme les autres espèces, l’arbre parapluie s’accommode bien du manque d’eau. D’ailleurs, ce type de plante préfère le manque d’eau à l’excès. Il faut donc faire attention à l’arrosage de cette espèce.

Comment doit-on arroser les plantes ?

Tout d’abord, arrosez toujours vos plantes avec de l’eau à température ambiante. Cela permettra d’éviter les chocs thermiques. Voici un guide simplifié, étape par étape :

1 – Versez l’eau lentement à la base de la plante afin qu’elle soit complètement absorbée.

2 – Vérifiez la quantité totale d’eau présente sur la plante, afin d’éviter un arrosage excessif.

3 – La plupart des feuilles des plantes n’ont pas besoin d’être mouillées. Attention aux éclaboussures d’eau qui peuvent déclencher des maladies et même des coups de soleil.

Peut-on mouiller les feuilles ?

Comme mentionné ci-dessus, cela dépendra de votre type de plante. Les Violentas, par exemple, dont les feuilles sont sensibles, ne doivent pas être arrosées. La meilleure chose à faire est d’appliquer l’eau uniquement à la base de la plante – avec précaution, ou dans des bacs. Dans le cas des bacs, il est très important de faire attention à l’excès d’eau, notamment pour éviter la prolifération du moustique de la dengue. Il faut donc recouvrir la vaisselle de sable pour mieux absorber l’eau.

Conseil supplémentaire : si vous le pouvez, évitez d’utiliser des bacs de rempotage. Les experts en jardinage affirment que cette pratique peut favoriser l’engorgement et la pourriture des racines.