Les meilleures excursions au départ de Sharm-El-Sheikh

Sharm el-Sheikh est le principal centre touristique de la péninsule du Sinaï et l’une des destinations de plongée les plus populaires au monde. Sharm el-Sheikh est devenue célèbre pour ses merveilles sous-marines, notamment les eaux du parc Ras Mohammed au sud de la ville, qui continuent d’attirer des millions de plongeurs chaque année.

Mais Sharm n’est pas seulement l’une des meilleures destinations de plongée au monde. Grâce à ses installations d’hébergement de haut niveau et à ses magnifiques plages, c’est aussi le lieu idéal pour des vacances relaxantes en famille. Sharm El Sheikh est l’une de ces destinations touristiques qui ne se démodent jamais.

Aujourd’hui encore, elle parvient à attirer même ceux qui la considèrent comme une destination hors de prix et à survivre à la diffamation des médias qui racontent la difficile réalité de l’Égypte sans faire de distinction entre les régions.

Toutefois, pour avoir l’esprit tranquille, vous pouvez toujours consulter le site web du ministère des affaires étrangères Viaggiare Sicuri pour vous assurer que vous pouvez voyager en toute sécurité.

Cette station convoitée est très bien reliée au reste du monde et dispose d’hôtels de rêve pour tous les budgets.

Connue surtout comme une destination pour se détendre au bord de la piscine et faire de la plongée libre dans ses eaux cristallines, la région a également beaucoup à offrir à ceux qui souhaitent explorer ses environs.

Que vous soyez ici pour vous détendre ou pour observer la vie marine colorée, Sharm el-Sheikh est un excellent choix pour une pause dans votre voyage en Égypte, après avoir exploré les temples et les tombeaux dans le reste du pays.

Où réserver des excursions à Sharm el Sheikh ?

Les excursions au départ de Sharm peuvent être réservées en ligne, auprès de l’hôtel ou du complexe hôtelier où vous séjournez, ou auprès d’une agence locale.

Si vous réservez en ligne (vous pouvez trouver des circuits à Sharm el Sheikh et des circuits Get Your Guide) ou par l’intermédiaire de votre centre de villégiature, vous pouvez être sûr. En ce qui concerne l’agence locale, notre conseil est de bien vous informer sur la personne à qui vous allez faire confiance. Certaines sont très malignes et vous demandent un prix plus élevé ou vous font un prix très bas au détriment de la qualité.

Nous on aime réserver directement auprès des agences locales car on pense que quand vous donner de l’argent aux locaux, la plupart du temps vous obtenez une bonne affaire (si vous savez comment marchander). Malheureusement, en Égypte, tout le monde n’est pas fiable.

Par exemple, pour une excursion, on avait convenu d’un total (à un prix très bas), mais on a dû nous battre comme des fous. Beaucoup de choses qui devaient être incluses (du moins celles qu’on avait convenues) ne l’étaient finalement pas. Le chauffeur ne parlait qu’égyptien et ne comprenait pas l’anglais (du moins, c’est ce qu’on nous ont fait croire) et même en aboyant comme des fous, nous n’avons rien obtenu.

On s′est évidemment plaint à l’agence qui nous a répondu qu’ on j’avait raison mais que ce n’était pas leur faute car ils avaient sous-traité à un chauffeur et que la faute était donc la sienne (celui qui ne parlait pas anglais). Ils l’ont appelé, on les a entendus fulminer au téléphone, à la fin ils m’ont dit : désolé nous ne pouvons rien faire, il avait mal compris. Pour vous dire la vérité, ça m’a semblé être un gros canular.

Résultat : journée gâchée et énervé à 1000. Si vous réservez en ligne ou par le biais de la station, l’excursion est garantie. Vous payez peut-être plus cher, mais vous ne courez aucun risque et, de toute façon, vous pouvez toujours vous plaindre à la station ou laisser une mauvaise critique si vous n’êtes pas satisfait.

Les agences confiées par les portails ou les stations sont généralement très sérieuses et sûres (aussi parce que si elles ne le sont pas, elles retirent la commande et la donnent à quelqu’un d’autre), même si les excursions vendues dans la station sont généralement plus chères car la station prend sa commission.

Voyons donc ce qu’il faut faire à Sharm El Sheik et quelles sont les plus belles excursions !

1 – Promenade en bateau et snorkeling à l’île de Tiran

L’une des activités les plus populaires auprès des visiteurs est sans aucun doute la promenade en bateau vers l’île de Tiran, où vous pourrez faire de la plongée libre dans un véritable paradis marin.

L’île de Tiran est située dans la mer Rouge, à l’embouchure du golfe d’Aqaba, et accueille chaque année des milliers de visiteurs et de plongeurs en apnée.

L’île est totalement inhabitée et regorge de plages vierges où vous pourrez plonger dans les eaux chaudes et cristallines de la mer Rouge pour admirer la multitude de poissons aux mille couleurs.

Les excursions partent généralement le matin du port de Sharm El Sheik, bien que la plupart des circuits organisés incluent également le transfert depuis et vers l’hôtel, et prévoient le retour en milieu d’après-midi.

La traversée en bateau jusqu’à l’île de Tiran dure environ une heure. Une fois sur place, vous aurez l’occasion de vous baigner dans ce paradis vierge.

De nombreuses excursions comprennent également un déjeuner, avec une cuisine typique du Moyen-Orient, à bord du bateau, pour s’immerger totalement dans l’atmosphère locale.

2 – Excursion au Mont Sinaï et au monastère de Sainte-Catherine

Construit au 6e siècle et dédié à Sainte Catherine d’Alexandrie, le monastère de Sainte Catherine, situé dans la vallée désertique du Sinaï, est le plus ancien monastère chrétien encore existant.

Elle se trouve au pied du mont Horeb, le lieu où, selon la tradition, Moïse s’est entretenu avec Dieu et a reçu les commandements, comme le relate la Bible dans l’épisode du buisson ardent.

Déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO, le monastère Sainte-Catherine présente une structure de style byzantin et, à l’intérieur, une grande collection d’icônes et de manuscrits.

Ce lieu est considéré comme sacré par les trois principales religions monothéistes du monde, le christianisme, le judaïsme et l’islam, et c’est pourquoi il constitue une destination de pèlerinage.

La zone peut être visitée soit en faisant une visite guidée, soit en marchant sur une partie du chemin des pèlerins, qui viennent généralement de Sharm El Sheikh et de Dahab, et arrivent ici au milieu de la nuit pour affronter l’ascension de la montagne sacrée.

Le chemin vers le Mont Sinaï part du Monastère de Sainte Catherine à 1585 mètres, d’où un sentier muletier mène au sommet du Jebel Mousa (Mont Moïse) à 2285 mètres d’altitude, qui peut être parcouru en 3 heures environ.

Pendant la journée, vous rencontrerez de nombreux petits bars le long de la route qui vendent du thé à la menthe et des snacks.

3 – Voyage en quad dans le désert du Sinaï

Un voyage à Sharm El Sheik doit inclure une visite du désert du Sinaï, un spectacle de la nature situé dans la péninsule du Sinaï, entre le golfe de Suez et le golfe d’Aqaba.

Si le Mont Sinaï et le Monastère de Sainte Catherine permettent de s’immerger dans une atmosphère mystique, le désert du Sinaï permet d’entrer en contact direct avec la nature, avec ses paysages surprenants et ses pièges.

Chaque année, le désert du Sinaï, au charme intemporel, attire des millions de touristes qui souhaitent s’aventurer dans ses étendues de sable.

Il existe plusieurs façons de visiter cette vallée dorée. Parmi les méthodes les plus populaires, citons les circuits en moto ou en quad, à l’issue desquels vous serez complètement recouvert de sable, ou les balades à dos de dromadaire, de préférence accompagnés par des Bédouins, experts du désert et de ses dangers.

Pour les amateurs d’aventure, il y a aussi la possibilité d’essayer de vivre dans un camp dans le désert, selon beaucoup une expérience inoubliable mais qui demande un bon esprit d’adaptation.

4 – Visite du parc national de Ras Mohammad

Le parc national de Ras Mohammad est situé à proximité de Sharm El Sheik, à seulement 20 kilomètres, dans la partie la plus méridionale de la péninsule du Sinaï. Il s’étend sur environ 480 kilomètres et offre la possibilité d’admirer des paysages à couper le souffle sur la mer Rouge.

Cette zone a été créée en tant que parc national dans le but de préserver la faune marine et terrestre du parc et de garder sa beauté intacte.

Le parc Ras Mohammad est une destination incontournable pour les amoureux de la nature, qui peuvent le visiter par voie terrestre ou maritime.

Cette zone en particulier est un paradis pour les amateurs de plongée libre et en apnée, qui peuvent admirer de près plus de 200 espèces de coraux, un millier d’espèces différentes de poissons, 25 variétés d’oursins, 40 variétés d’étoiles de mer, 150 espèces de crustacés et plus de 100 espèces de mollusques.

Ici aussi, vous pouvez participer à une excursion organisée pour visiter la zone et explorer les fonds marins.

5 – Plongée dans le trou bleu

Près de Sharm El Sheik, à quelques kilomètres de Dahab, se trouve le Blue Hole, un grand gouffre sous-marin, une destination populaire pour les plongeurs du monde entier.

Il s’agit d’une véritable merveille naturelle dont la dépression sous-marine atteint environ 100 mètres de profondeur et 50 mètres de hauteur. Un véritable gouffre circulaire dont les parois sont recouvertes de stalactites et de formations rocheuses uniques dans lesquelles prolifèrent coraux et micro-organismes.

Le Blue Hole, appelé ainsi en raison du bleu intense de ses eaux, est également connu sous le nom de cimetière des plongeurs, car de nombreuses personnes, distraites par la merveille du lieu et poussées par le désir d’aller plus loin, dépassent les limites de la plongée. En effet, au-delà d’une profondeur de 40 mètres, il existe un passage en forme d’arche d’environ 26 mètres qui se jette en pleine mer à une profondeur de 60 mètres.

Ce n’est donc pas une coïncidence si le Blue Hole est connu comme le site de plongée le plus dangereux du monde.

L’arche d’entrée est assez difficile à localiser et la forme de la grotte a tendance à rendre les gens confus quant à l’endroit où ils se trouvent.

De forts courants contraires et une pression six fois supérieure à celle de la mer rendent impossible le passage de l’arche avec une seule bouteille d’oxygène, ce qui rend le retour presque impossible.

Un endroit donc peu adapté aux plongeurs débutants, mais parfait pour le snorkeling !

6 – Baie de Na’ama

À quelques kilomètres de Sharm El Sheik se trouve le quartier de Na’ama Bay, le centre commercial de la ville moderne.

Vous y trouverez des hôtels, des restaurants, des boutiques, des centres de villégiature et des boîtes de nuit. La baie de Na’ama est désormais une destination touristique populaire, célèbre non seulement pour sa vie nocturne et ses centres commerciaux, mais aussi pour son récif corallien enchanteur.

Tristement célèbre pour les attaques terroristes de 2005, la baie de Na’ama a aujourd’hui retrouvé sa gloire d’antan et est devenue une destination pour les amateurs de plongée.

Sa baie est en effet l’un des meilleurs endroits d’Égypte pour la plongée en apnée et la plongée sous-marine. Vous pourrez nager dans les eaux cristallines et admirer non seulement le récif corallien mais aussi la vie marine colorée typique de cette région.

7 – Baie des requins

Sharks Bay, littéralement la baie des requins, est une zone pittoresque près de Sharm El Sheikh qui conserve l’essence originelle du lieu et est l’un des rares endroits encore épargnés par le tourisme de masse.

C’est une baie tranquille avec une atmosphère détendue et amicale. De là, vous pouvez voir l’île de Tiran et la marina de la ville.

De nombreuses histoires entourent l’origine du nom Sharks Bay. Certains racontent que la baie était un repaire de requins jusqu’à il y a 12 ans, d’autres que les touristes prenaient les raies manta pour des requins, et d’autres encore qu’autrefois, les pêcheurs locaux y jetaient leurs requins.

On ignore quelle est la véritable origine de ce nom, mais aujourd’hui, il n’y a plus de requins dans cette baie.

Ici, comme dans de nombreux autres endroits autour de Sharm El Sheik, il est possible de faire du snorkeling et de la plongée, avec des excursions marines capables de satisfaire les désirs des plongeurs de tous niveaux.

Vous pouvez également profiter de nombreuses autres activités telles que le bateau banane, les balades en canot pneumatique, le wake board, le surf et le ski nautique.

8 – Plongée sur l’épave du Thistlegorm

La plongée vers l’épave du Thiselgorm reste à ce jour l’une des plongées les plus populaires auprès des plongeurs.

Le dernier voyage du navire Thistlegorm a eu lieu en juin 1941, pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsqu’il a été chargé de tirs anti-aériens et d’une mitrailleuse de gros calibre et envoyé pour réapprovisionner la 8e armée britannique.

Alors qu’il était au mouillage à Sha’ab Ali, à 1 h 30 du matin, deux avions allemands ont largué des bombes sur le navire, le coulant en moins de 10 minutes.

L’épave n’a acquis une renommée touristique que quelques années plus tard, grâce à sa redécouverte par Jacques Costeau.

Aujourd’hui, il est considéré comme un site du patrimoine de guerre et constitue un paradis pour les amateurs de plongée qui peuvent encore admirer sa cargaison intacte de motos, de chars, de camions, de fusils, de vêtements et autres, le tout entouré de vie marine.

La plongée dans cet endroit est rendue pittoresque non seulement par l’épave elle-même, mais aussi par la faune qui l’habite : barracudas, murènes, thons, platax et poissons-pierre. Si vous êtes attentif, vous pouvez également voir des poissons crocodiles et des tortues à écailles sur l’épave.