Comment devenir un bon manager de transition ?

manager de transition

Publié le : 01 décembre 20226 mins de lecture

Les métiers du management consistent généralement à organiser et gérer les ressources d’une entreprise. Il peut s’agir de ressources humaines, financières ou matérielles. De manière plus spécifique, le management de transition intervient lorsque l’entreprise traverse un moment crucial : une transformation, un remplacement de dirigeant ou une réorganisation, par exemple. La personne chargée de ce management veillera alors à accompagner la structure tout le long du processus de changement. Quels préalables pour devenir responsable de la transition des entreprises ?

Avant de devenir un acteur de la conduite du changement en entreprise, il faut évidemment être formé au management de transition. Bien qu’il n’existe pas de formation spécifique en ce sens, certains parcours permettent d’accéder plus facilement à ce type de responsabilité. Ainsi, les profils recommandés sont ceux qui justifient d’un Bac + 5, obtenu dans une école de commerce. Les professionnels qui disposent d’un Master en management, économie ou marketing peuvent aussi être recommandés pour ce type de mission. De même, les personnes qui ont longtemps dirigé une entreprise ou occupé un poste de responsabilité sur une durée de 15 ans au moins, peuvent enfin organiser la transformation des entreprises. 

En quoi consiste le management de transition ?

Le manager de transition est un expert qui intervient au sein des entreprises à certains moments clés. Lorsqu’une société commerciale traverse une situation de crise (de nature économique ou sociale), elle peut envisager une réorganisation interne. Cette restructuration pourrait entrainer des licenciements, des suppressions de postes ou encore la fermeture de plusieurs sites secondaires. Or, ce type de changement est susceptible de bouleverser les équipes, de provoquer des questionnements ou de conduire à un désengagement des travailleurs. Afin de conduire sereinement la procédure de restructuration, l’entreprise peut alors faire appel à un spécialiste du management de transition. Ce dernier intervient sur une période, dite de transition et aide les différents acteurs de la structure, à mieux intégrer les nouvelles procédures qui ont été définies. Le manager peut aussi intervenir lorsqu’une entreprise décide de fusionner avec une autre. En effet, une telle situation peut provoquer de la défiance de part et d’autre, du fait que certains acteurs pourraient se sentir menacés. Le rôle du manager sera donc d’expliquer l’intérêt de la fusion et d’encourager le personnel à collaborer. Par ailleurs, le management de transition peut être envisagé lorsqu’une entreprise souhaite se développer à l’international ou lorsqu’elle fait face à la démission d’un responsable. Sur le site reactive-executive.com, des professionnels qualifiés se mettent au service des entreprises qui envisagent une transformation ou un changement dans leurs méthodes commerciales. De même, vous pouvez les contacter si vous souhaitez devenir un acteur de la conduite du changement en entreprise.

À parcourir aussi : Une idée sur le management de transition

Quels atouts doit présenter un bon manager ?

Les responsables de la transition doivent disposer de certaines aptitudes sur le plan professionnel et personnel. Puisqu’ils sont chargés de diriger plusieurs équipes, ils doivent, avant tout, être d’excellents leaders. Ils devront aussi faire preuve d’écoute et d’adaptabilité.

Savoir convaincre les équipes

Le rôle principal d’un responsable de la transition, c’est de faire adhérer tous les acteurs de l’entreprise à la nouvelle organisation qui se met en place. Bien évidemment, il peut être confronté à une certaine résistance, mais l’enjeu consiste justement à gérer ce genre de situation. Ainsi, il pourra maintenir le même niveau d’engagement chez toutes les personnes qui interviennent dans la structure. Pour ce faire, il doit disposer d’un bon leadership et être capable de communiquer efficacement.

Être à l’écoute du personnel

Un bon manager doit pouvoir prendre la parole et s’exprimer aisément devant un public. Mais, il doit aussi faire preuve d’écoute et savoir examiner les besoins des différentes équipes. Il lui revient d’ailleurs de susciter le dialogue, et pour cela, il doit réussir à se faire accepter au sein de l’entreprise qu’il intègre pour la période de transition. 

Faire preuve de réactivité et d’adaptabilité

Les meilleurs managers sont des professionnels dynamiques et très actifs. Ils mènent des actions concrètes au sein de l’entreprise et sont capables de gérer plusieurs préoccupations en même temps. De même, ils doivent faire preuve d’adaptabilité, lorsque les démarches engagées présentent des insuffisances ou ne conviennent pas à la structure. Pour finir, il est intéressant de noter que les managers de transition mettent en œuvre des qualités comme la neutralité, la bienveillance et le charisme. Ces atouts leur permettent de s’intégrer aisément et de susciter la collaboration de tous les acteurs de l’entreprise. Ils peuvent donc se faire accepter plus facilement et mener à bien les tâches qui leur sont confiées par la direction.

Immobilier d’entreprise : conseils et recommandations pour choisir un terrain industriel
4 choses à savoir sur le Smart Building

Plan du site