Une idée sur le management de transition

Le management de transition s’est fortement développé au sein des entreprises notamment pour la gestion de crise et est devenu un réel levier de performance. Plusieurs dénominations peuvent faire référence au management de transition dans le monde professionnel, dont l’intermédiation, le placement des Seniors, l’intérim-cadre ou bien l’intérim de luxe. Alors, il est important de connaître ce qu’est réellement un management de transition, son rôle et les profils des managers y afférents.

Le management de transition, qu’est-ce que c’est ?

Le management de transition constitue une solution managériale consistant à intégrer dans une branche de l’entreprise un dirigeant opérationnel externe pendant une durée déterminée, afin de l’affecter à une mission décisionnelle et stratégique pour faire face à des situations particulières.

Cette mission provisoire doit répondre à certains critères. D’abord, le management de transition accompagne l’entreprise dans une étape de changement positif, comme le lancement de nouveaux produits, le redéploiement, la croissance, l’amélioration du process ou la transformation, etc. L’accompagnement peut aussi intervenir dans la gestion de crise dont le redressement, la fermeture de sites industriels, la restructuration, la cession ou l’externalisation d’un service, etc. Ensuite, le management de transition permet d’insuffler un changement qui doit impacter les systèmes, chaque collaborateur, les méthodes de travail, les process ainsi que la culture de l’institution. Enfin, le management de transition doit aussi apporter une valeur ajoutée technique, financière, humaine, commerciale, environnementale et sociétale. L’accroalorganisation donne plus d’informations sur le sujet.

En général, les directions ou services qui font appel aux managers de transition sont la Direction Générale, la Direction des Ressources Humaines, la Direction des Systèmes d’Information, la Direction Financière, la Direction de la Supply Chain et la Direction industrielle. Néanmoins, le management de transition est accessible à tous les départements d’une entreprise.

Le profil et le rôle d’un manager de transition

Les managers de transitions ont un rôle fondamental dans le remplacement temporaire d’un poste de cadre pour assurer la gestion de crise, la continuité des activités, l’accompagnement d’une transformation majeure, des projets stratégiques, le redressement, la transformation digitale ainsi qu’assurer l’amélioration de la performance de l’entreprise.

Un manager de transition est un profil qui possède une expérience forte en leadership et avoir un esprit analytique pour pouvoir étudier une situation, puis proposer des solutions à mettre en place au sein du service ou de la direction. Par ailleurs, c’est une personne d’action qui est capable de présenter un plan d’action efficace afin de le déployer rapidement, car il gère souvent des projets à forts enjeux stratégiques.

Même s’il est une personne extérieure à l’entreprise, en très peu de temps il a également la capacité de s’adapter à toute nouvelle organisation et il sait imposer les décisions relatives à sa mission. De plus, il constitue un nouvel élément qui pose un regard neuf sur la culture et le fonctionnement de l’entreprise. Il a ainsi accès à certaines informations confidentielles sensibles et sait les garder pendant et à la fin de sa mission.

Bref, le manager de transition est une personne à l’écoute, fédère ses collaborateurs, communique ses idées et gagne la confiance de tous en un temps limité.

Les avantages de recourir au Management de transition

Le management de transition offre plusieurs avantages au décideur en confiant à un interlocuteur externe les enjeux stratégiques de l’entreprise. La flexibilité, car le dirigeant sera certain d’avoir un bon leader au bon moment. Puis, le management de transition offre une mission de suivi de par le manager qui sera responsable de l’atteinte des objectifs et de l’exécution du plan d’action. Le manager qui pilote le projet va garantir la concrétisation en temps et en heure de la vision. D’autre part, le management de transition permet de recruter durant une période limitée un expert opérationnel pour le changement majeur au sein de l’unité, sans que l’entreprise mobilise beaucoup de ressources internes et sans que cela pèse sur la masse salariale.

Le management de transition permet ainsi à court-terme, d’offrir aux petites, moyennes et grandes entreprises de disposer d’une réelle alternative afin de faciliter l’adaptation aux enjeux de transition numérique et d’optimiser davantage la performance.

Le déroulement d’une mission de management de transition

Le management de transition doit commencer au moment opportun. La mission va commencer lorsque le manager va établir la mission de transition, déterminer les accompagnateurs, reformuler les enjeux du client et procéder à la formulation des objectifs et du plan d’action. Le mode d’accomplissement de la mission se traduira par la gestion du projet. La gestion va inclure à la fois les techniques, les méthodes et outils indispensables au manager et à ses collaborateurs pour accomplir les tâches qui leur sont attribués.

Le leader doit avoir la maîtrise sur les ressources humaines, d’exploiter leurs compétences de manière efficace et savoir déléguer les taches. De même, le budget doit également être géré pour qu’il soit suffisant.