Qu’est-ce qu’un contrat d’assurance décès ?

On confond souvent assurance vie et assurance décès. Il s’agit toutefois de 2 types de protection complètement différentes. Certaines personnes ne font pas cet amalgame, mais ont du mal à distinguer l’assurance décès de l’assurance obsèques, puisqu’elles renvoient toutes deux au même principe. Dans cet article, nous tenterons de démêler le vrai du faux et de vous expliquer en quoi consiste ce type d’assurance.

Définition et principales protections

De plus en plus de français pensent à protéger leurs proches à la suite de leur décès. Cette préoccupation est toute récente sachant que les anciennes générations se contentaient de laisser un héritage légitime aux successeurs légaux ou de rédiger un testament.

Commençons d’abord par définir l’assurance décès. Il s’agit du contrat de prévoyance qui autorise à verser une somme d’argent préalablement définie aux proches du défunt. Le bénéficiaire peut être unique ou multiple selon le souhait du souscripteur. Comme pour tout contrat d’assurance, la cotisation se fait à travers des parts successives que l’assuré verse à la compagnie concernée à un rythme mensuel ou trimestriel. Certains optent pour des cotisations annuelles, mais ce cas de figure reste isolé. Finalement, la somme des cotisations constitue le capital qui sera transmis aux bénéficiaires.

Notez que l’argent de l’assurance décès peut être utilisé pour couvrir les dépenses liées à l’éducation des enfants. Dans ce cas, une rente sera versée en une seule tranche. Notez que la plupart des compagnies d’assurance françaises proposent ces formules et que vous pouvez les personnaliser en fonction de vos besoins en choisissant les garanties qui vous intéressent. Parmi les garanties proposées, nous pouvons citer : le décès accidentel, l’incapacité de travail, l’invalidité, etc.

Quel contrat d’assurance-décès choisir ?

Il existe 2 types d’assurances décès. A vous de considérer les niveaux de protection qu’elles proposent afin de choisir en toute connaissance de cause. De manière générale, on distingue 2 accords contractuels :

  • L’assurance temporaire : Si vous optez pour cette alternative, sachez que vous aurez la possibilité de définir une date d’échéance pour votre contrat. Mais cette démarche doit se faire dès la signature du contrat. Ainsi, le capital sera versé aux bénéficiaires pour couvrir la rente de l’éducation des enfants par exemple dans un délai qui ne doit pas dépasser celui indiqué dans le document officiel. Si l’assuré n’est pas décédé lorsque le contrat a pris fin, les bénéficiaires ne peuvent pas obtenir le versement.
  • L’assurance vie entière : Si le contrat temporaire se termine à une date prédéfinie même si l’assuré est encore vivant, celui de la vie entière offre, comme son nom l’indique, une protection permanente. Celle-ci est garantie même après le décès du souscripteur. Cette solution est pertinente lorsque vous souhaitez laisser à vos successeurs une rente permettant de combler le déficit de revenus dans le ménage engendré par le décès. Notez que la somme cotisée peut être utilisée par les proches du défunt pour payer les frais des obsèques ou pour subvenir aux besoins d’un enfant souffrant d’handicap ou de problèmes de mobilité réduite.

Conseils pour faire le bon choix

Maintenant que vous savez que vous avez le choix entre ces 2 contrats de prévoyance décès, vous comprenez surement que ce type d’assurance n’a rien à voir avec une assurance vie dans la mesure où celle-ci est conçue pour épargner un capital. Cela signifie que l’assuré n’obtient jamais la somme cotisée, quelles que soient les conditions. Seuls ses proches peuvent en bénéficier. Il convient de rappeler que l’assurance décès n’est pas destinée aux personnes d’un certain-âge. Au contraire, plus vous êtes jeune, plus le montant de vos cotisations sera faible. Pour trouver les formules les plus avantageuses en fonction de votre situation, pensez à demander plusieurs devis en vous adressant à différentes compagnies d’assurance. Pour cela, le comparateur en ligne vous sera d’une aide incontestable. Vous avez la possibilité de contacter un nombre illimité d’organismes sans aucun engagement de votre part.