Pur jus ou gel d’aloe vera : précautions d’emploi

On en entend parler tout le temps maintenant. La renommée de ses innombrables effets curatifs le précède. Qui c’est ? Aloe Vera. Plante connue depuis l’antiquité, elle comprend environ 600-650 variétés, mais les plus connues sont principalement :

Ce qui rend cette plante si prodigieuse est, tout d’abord, sa composition : elle est riche en mucopolysaccharides, des substances qui ont la capacité de stocker beaucoup d’eau (l’Aloe est une plante hydrophile).

D’un point de vue thérapeutique, ces substances sont curatives tant pour l’intérieur que pour l’extérieur de votre corps : en général, on peut dire qu’elles ont un effet bénéfique sur tout type d’inflammation de votre corps, interne ou externe. Vous trouverez donc un soulagement en cas d’inflammations intestinales comme les gastrites et les colites, ou d’inflammations de la cavité buccale comme les aphtes, les gingivites et les stomatites.

En ce qui concerne plutôt l’usage externe, les effets positifs peuvent être appréciés en cas de brûlures, de coups de soleil estivaux, de psoriasis ou de dermatite. Chacune des trois variétés d’aloès indiquées possède cependant ses propres propriétés spécifiques. Partons à leur découverte !

L’Aloe Vera ou Barbadensis est non seulement la plus connue, mais aussi la plus utilisée : les jus et les gels cicatrisants qu’on trouve sur le marché sont tous deux extraits de cette variété d’Aloe. Sachez que si vous disposez d’un balcon ou d’une terrasse ensoleillée, vous pouvez également le cultiver en pot, en veillant à ce qu’il reçoive beaucoup de lumière.

L’Aloe Ferox, en revanche, est une plante originaire d’Afrique australe, dont les fleurs sont de couleur orange. Les feuilles de la plante produisent un jus jaune, appelé “aloès amer” ou “aloès amer”, qui semble avoir un effet purgatif.

L’Aloe Arborescens est originaire d’Afrique du Nord, et ses feuilles sont plus petites que celles de l’Aloe Vera.

Elle est curative non seulement pour son pouvoir détoxifiant, mais aussi pour les problèmes oncologiques : comme le dit l’herboriste Beatrice Ciarletti, elle contient un principe actif qui aide à “manger” les cellules dégénérées.

D’une manière générale, la pulpe et le jus sont extraits de la plante d’Aloe, qui est les ingrédients primaires des deux principaux produits que l’on trouve aujourd’hui sur le marché : le jus et le gel d’Aloe Vera.

Pour ces deux produits, cependant, une substance autrement irritante pour vos intestins est éliminée au préalable : l’aloïne.

Pourquoi boire du jus d’aloès ?

Le jus est obtenu directement à partir des feuilles de la plante et contient – ça va sans dire – de nombreuses propriétés bénéfiques : analgésique, anesthésique, antioxydant, cicatrisant, aide à équilibrer le pH de la peau et à maintenir l’équilibre de la flore intestinale.

Le matin, anticipez votre petit-déjeuner avec un bon verre de jus d’aloès à jeun : on vous explique pourquoi dès maintenant. Il suffit de 50 ml de jus d’aloès le matin à jeun, dissous dans un peu de miel, pour se sentir bien : il a des effets positifs sur les fonctions intestinales, sur les éventuelles allergies ou colites et contribue à la jeunesse des muqueuses, de la peau et des cheveux.

Si vous aimez le bricolage, vous pouvez également essayer de préparer votre propre jus à la maison : prenez la pulpe, mélangez-la avec du miel et, si vous ne voulez pas la conserver au réfrigérateur, ajoutez-y une cuillère à café de grappa et gardez-la à l’abri de la lumière. Prenez une cuillerée 3 fois par jour pendant un mois et votre corps vous remerciera ! Le jus d’aloès est également excellent pour ceux qui souffrent d’une inflammation intestinale ou de la cavité buccale, comme déjà mentionné.

Un conseil pratique : gardez le jus dans votre bouche jusqu’à ce qu’il se réchauffe, puis recrachez-le. Il soulagera les gencives enflammées, les aphtes ou les stomatites en service.

N’avez-vous pas l’impression d’avoir trouvé un produit génial qui peut être utile en un million d’occasions ? Oui, c’est vrai. Sans l’ombre d’un doute. Sans vouloir freiner l’enthousiasme de quiconque, on signale toutefois certaines contre-indications liées à la consommation de jus d’aloès.

En effet, le jus peut provoquer certains effets indésirables, notamment au niveau de votre tractus gastro-intestinal : en cas d’épisodes de crampes ou de diarrhée, arrêtez le traitement et contactez votre médecin. Bien qu’il s’agisse d’un produit naturel, il ne faut pas exagérer les doses et, de toute façon, il est bon de ne pas l’utiliser de façon continue ; une bonne idée est de procéder à des cycles allant de un à trois mois, puis de suspendre le traitement.

Il est également déconseillé de prendre du jus d’aloès si vous êtes enceinte ou si vous allaitez (il semble rendre le lait maternel amer et désagréable pour le palais du bébé).

Et le gel d’Aloe?

Le gel d’aloès, quant à lui, est obtenu à partir de la partie centrale des feuilles : après l’avoir pressé, afin de préserver toutes ses propriétés (protéines, minéraux et vitamines), il est immédiatement stabilisé par l’ajout d’additifs naturels tels que l’acide ascorbique (vitamine C). Le gel a également de nombreuses utilisations.

En général, le gel d’aloès est connu pour son pouvoir bénéfique pour la peau et les cheveux : il est hydratant, apaisant, cicatrisant.

Il est particulièrement efficace pour certains troubles cutanés tels que les brûlures, l’eczéma, le psoriasis ou la dermatite, ainsi que pour :

  • contrecarrer la formation de taches brunes
  • purifier les peaux grasses et acnéiques
  • hydratent les peaux sèches, irritées ou sensibles.

Et en été ? Voici quelques utilisations de ce produit prometteur pour cette saison.

En été, la peau est soumise à de nombreux problèmes : la chaleur, les piqûres d’insectes, le soleil. Cela semble incroyable mais Aloe est capable d’agir sur toutes ces questions. Et pas seulement !

Il a un effet apaisant contre les moustiques et les piqûres d’insectes (à ajouter aux autres remèdes naturels qu’on vous suggère ici) et il est efficace pour soulager la peau en cas de coups de soleil et pour régénérer vos cellules. Elle pourrait aussi vous être utile à la fin de l’été, la recette d’un gommage maison avec de l’aloès et quelques autres ingrédients que vous avez dans votre garde-manger.

  • suffisamment de liquide pour créer une pâte (eau, yaourt, lait ou, pour les végétaliens, gel d’Aloe Vera)
  • 1 cuillère à café rase d’herbes aromatiques, comme la lavande – facultatif

Les propriétés hydratantes et antioxydantes du gel d’aloès, le rendent excellent également comme crème à appliquer directement sur le visage et le contour des yeux (sur lesquels il exerce une action anti-rides), ou comme masque pour les peaux rougies : étaler le gel et le laisser sécher jusqu’à ce qu’il crée une sorte de film sur le visage et l’enlever avec de l’eau chaude.

Cela affecte-t-il les cheveux ? Bien sûr que oui. Vous pouvez préparer un pack à appliquer avant le shampooing : laissez le gel agir sur vos cheveux pendant environ 30 minutes et vos cheveux stressés vous remercieront !

Maintenant que vous savez tout sur l’aloès, il ne vous reste plus qu’à l’essayer et à profiter de ses nombreuses propriétés !