Conseils pour choisir un logiciel de comptabilité pour profession libérale

De plus en plus de professionnels libéraux choisissent aujourd’hui de gérer leurs comptes eux-mêmes. Pour ce faire, ils utilisent un logiciel comptabilité profession libérale. En plus d’économiser sur les dépenses, cette solution permet également de reste autonome et surtout de gagner du temps. Avec ce programme informatique, vous n’aurez aucun mal à gérer vos finances et vos factures, même si vous n’êtes pas calé dans ces domaines. Puisqu’il s’agit d’un outil qui vise à simplifier les tâches administratives et courantes, le choix du logiciel ne doit pas se faire à la légère. Voici plusieurs critères à considérer pour trouver un programme adapté à votre activité.

Choisir un logiciel en fonction de son activité

Comme la plupart des logiciels de comptabilité, les programmes de gestion des comptes pour un professionnel libéral permettent de réaliser la comptabilité et la facturation. La différence entre ces deux solutions réside cependant dans les fonctionnalités proposées. Ainsi, pour bénéficier d’un logiciel performant et efficace, mieux vaut tenir compte de vos besoins et de votre activité.

Pour commencer, il est recommandé de choisir l’outil selon votre statut juridique. Les activités libérales peuvent en effet être exercées sous différents statuts (micro-entrepreneur, entrepreneur individuel ou société) par conséquent, les tâches à effectuer ne sont pas les mêmes. Certains logiciels sont par exemple dédiés uniquement aux professionnels exerçant une activité réglementée (médecin, avocat, architecte…) alors que d’autres s’adressent à des indépendants pratiquant une activité intellectuelle, une science ou un art.

La comptabilité d’une société sera certainement plus complexe que celle d’une micro-entreprise d’où l’importance de trouver un programme adapté qui comporte toutes les fonctionnalités dont vous aurez besoin. Pour dénicher le logiciel comptabilité bnc adéquat, n’hésitez pas à demander conseil à un éditeur ou un expert dans le domaine.

Quelles sont les fonctionnalités à privilégier ?

Le deuxième critère pour choisir un logiciel facturation profession libérale, c’est les fonctionnalités proposées par le programme. Pour ne pas vous tromper, pensez à déterminer au préalable vos besoins en tenant compte de vos connaissances en comptabilité.

Parmi les options les plus recherchées par les professionnels libéraux, on peut citer la télé-déclaration et la télétransmission des factures, la synchronisation bancaire, le suivi des notes de frais ou encore la gestion de la TVA. Bien entendu, la fonctionnalité permettant de contrôler les comptes annuels est indispensable. Elle permet entre autres l’élaboration d’un bilan annuel, d’une liasse fiscale, mais aussi des balances et des déclarations.

Outre ces fonctionnalités basiques, d’autres options peuvent être incluses dans le logiciel : facturation, gestion des paies et des stocks ou encore relation client. Cette solution est notamment envisageable si vous souhaitez profiter d’un seul et unique logiciel.

L’ergonomie et l’accessibilité

Dans la mesure où un logiciel comptabilité bnc servira avant tout à faciliter et à optimiser la gestion des finances, il se doit d’être ergonomique. Une bonne ergonomie rendra en effet l’utilisation et la prise en main du programme plus agréable. D’ailleurs, si vous n’avez pas envie de dépenser inutilement votre budget, l’idéal serait d’opter pour un logiciel qui offre une période d’essai gratuite (entre 15 à 30 jours). Vous pourrez ainsi tester l’outil afin de savoir s’il vous convient avant d’acheter la version payante. 

Autre critère de sélection considérable : l’accessibilité du programme. Selon vos envies et vos besoins, vous pouvez choisir un logiciel 100 % en ligne ou un programme à télécharger. La première option reste la plus pratique puisqu’elle vous permet d’accéder à l’outil à tout moment via un support connecté (mobile ou non). L’utilisation est généralement gratuite ou moyennant un tarif très attractif. De même pour les mises à jour qui se font automatiquement. Avec un logiciel en ligne, vous aurez par ailleurs la possibilité de partager l’accès avec votre expert-comptable si besoin. 

Si ces facteurs n’influencent pas la gestion de la comptabilité, vous pouvez opter pour un programme à télécharger. Cette solution pourra certainement vous convenir, mais il faut noter que son achat signifie l’achat d’une licence et des mises à jour. L’installation du logiciel se fait sur un ordinateur et il ne sera accessible que depuis ce support, ce qui garantit une meilleure protection des données. 

Qu’en est-il du budget ?

La plupart des professionnels libéraux qui utilisent un logiciel de comptabilité poursuivent un but : gagner du temps et faire des économies. Le budget est donc un critère déterminant lors du choix. Notez toutefois que si les programmes gratuits semblent attractifs, ils sont souvent moins performants que les outils payants. La solution ? Comparer les différentes offres pour dénicher le meilleur rapport qualité/prix.

Vous pouvez également calculer la rentabilité de l’outil pour orienter la décision. Commencez ainsi par déterminer votre chiffre d’affaires mensuel puis divisez le résultat par le nombre de jours et d’heures consacré à la comptabilité. Vous obtenez ainsi un taux horaire. Comparez ensuite ce dernier avec le nombre d’heures que vous passez à travailler sur la comptabilité (y compris le temps pour la rectification des erreurs) ou les honoraires d’un expert-comptable.