Comment mener à bien l’organisation de ses obsèques ?

Faire face à la mort d’un membre de la famille ou d’un proche, il est nécessaire de suivre certains aspects. Les étapes à suivre après un décès ne sont pas une simple tâche. Les démarches à suivre sont nombreuses. Il faut bien organiser en premier lieu les funérailles. Ensuite, il faut contacter le médecin le plus proche au maximum un jour après le décès. Il faut noter également qu’il reste des tâches à faire même 2 à 6 jours après. Aujourd’hui vous aurez la chance de savoir les choses à faire pour bien organiser les obsèques. 

Les 8 choses à faire juste après le trépas

Le moment d’un décès de quelqu’un est le moment le plus douloureux dans la vie des humains. Pourtant, il est nécessaire de faire quelque chose immédiate juste après le décès de votre proche. Tout d’abord, il faut consulter un médecin plus vite que possible afin d’arracher un certificat médical. Tandis que c’est le médecin de l’hôpital ou une maison de retraite qui fera toutes les démarches si la personne mourra dans leurs établissements. L’étape suivante est d’appeler un commissariat de police ou la gendarmerie nationale si la personne décède par un accident ou suicide. Dans ce cas, l’établissement d’un procès-verbal est obligatoire sans oublier les circonstances du décès. D’autre part, la déclaration du décès doit déclarer auprès de la mairie le jour même. Vous aurez avoir un certificat du décès après cette déclaration. Il faut emmener les dossiers administratifs suivants : le livret de famille du défunt ; l’acte de naissance du décès ; le procès-verbal… Il n’est pas obligatoire toutes ces démarches si le corps sera sur la charge d’une agence comme celui de pompe funèbre paris. Le travail suivant est la récupération de maximum de copies du bulletin de naissance du défunt chez la mairie. Trouver des annuaires en lignes afin de bien organiser les funérailles. L’objectif est de trouver une pompe funèbre qui sera compatible à votre budget. En outre, les devis comparatifs doivent demander en 24 heures maximums. Cependant, si le trépas intervient dans le foyer du défunt, il est possible de transporter le corps à l’intérieur de la chambre funéraire. Enfin, vous pouvez construire un espace défunt. Il est indispensable aussi de faire une communication ou publique par l’intermédiaire d’une presse locale.

Obsèques : tous les points importants

Il faudrait bien organiser les funérailles. Premièrement, il faut savoir dès le premier jour du décès si c’est sera une crémation ou une inhumation. Ce choix est très important. En général, tout dépend de la volonté du défunt. Mais que signifie une inhumation ? Elle consiste à enterrer dans la terre le défunt accompagné de son cercueil. L’inhumation entraîne des coûts. C’est une méthode la plus traditionnelle en Europe. De l’autre côté, la crémation est devenue une tendance actuellement. Il existe 200 crématoriums dans tous les départements de la France. Cette méthode consiste à brûler le corps entier de la mort et de le mettre dans un cercueil ensuite. Des fois, la famille du défunt et ses proches peuvent assister à la combustion. Mais il faut noter également que ce geste n’est pas obligatoire. Puis les employeurs du crématorium mettent les cendres dans une petite urne. En revanche, juste après l’annonce du décès du défunt, il faut que les membres de la famille le plus proche se réunissent pour décider entre la crémation et l’inhumation. Enfin, il faut aussi faire un choix du cercueil. 

Organiser ses obsèques : 48 heures à une semaine du décès

Tout d’abord, il est obligatoire de faire rentrer le corps à sa maison ou dans une chambre funéraire si la personne décède à l’hôpital. Le transport doit se faire en maximum pour les 48 heures à venir. Il peut se faire par une pompe funèbre. En attendant, il est possible de faire transférer le corps dans la morgue. Il est à noter qu’il est nécessaire d’attendre l’autorisation de la mairie avant d’effectuer la crémation. En général, c’est la charge des pompes funèbres. Ensuite, veuillez consulter s’il existait quelque part un contrat obsèques de la personne décède. Le contrat obsèques permet de réduire tous les dépenses funérailles. En revanche, si la personne décède n’avait pas ce dernier et la famille est en difficulté financière, dans ce cas, il est possible de faire une collection funéraire sur le net. Ce dernier, vous permettez de recueillir quelques sommes d’argent venant de cotre proche. C’est un moyen afin de réduire votre charge sur la partie financière. Il faut noter également qu’il est devenu possible d’utiliser des outils en lignes afin d’estimer de la dépense pendant l’organisation obsèques par cités. Enfin, la crémation doit effectuer plus tard 5 à 6 jours après le trépas. 

Ce que vous devez faire juste une semaine après le décès

Il faut consulter en premier lieu dès que possible la banque du défunt. Cette action est parmi l’organisation obsèque. Il est nécessaire de leurs informés que la propriétaire du compte a été décédée. Ensuite, il faut bloquer immédiatement tous ses comptes bancaires. D’autre part, vérifier si le défunt avait un contrat prévoyance concernant un capital lié à son décès. De l’autre côté, vérifier s’il existait un revenu annuel (rente). Après, vérifier si le défunt avait un accord avec son ancienne entreprise comme le versement du capital en cas de décéder. Dans ce cas, il faut contacter la mutuelle. À titre d’exemple, il est possible de récupérer le capital décès si le décédé était un employé. Il suffit tout simplement de prévenir la Sécurité Sociale. Après, ils verseront le capital dans les comptes du défunt. Il faut faire tous ces travails plus tard 7 jours après le décès. En outre, il est indispensable de prévenir les différents organismes où le défunt avait été lié notamment les assurances maladie et les services sociaux. Il ne faut jamais négliger aucune démarche administrative afin de recueillir tous les avantages et les biens laissés par le défunt. Pour faciliter vos tâches, il existe des plateformes en lignes gratuites. En utilisant des plateformes en lignes, vous aurez trouvé des modèles de lettres administratives dont vous en avez besoin.