8 signes que vous êtes sexy et que vous n’avez jamais réalisé

Vous considérez-vous comme une femme sexy ? Même si votre modestie vous pousse à répondre à cette question par la négative, vous êtes peut-être une personne bien plus séduisante que vous ne le pensez.

En fait, comme vous allez le voir, les chances que vous soyez une femme sexy sans même l’imaginer, au sens large, sont énormes. Dans la liste ci-dessous, par exemple, on a répertorié certains signes classiques qui indiquent que vous êtes en train de toucher le gros lot sans même vous en rendre compte.

Après cet article, vous comprendrez certainement une fois pour toutes ce que signifient ces regards insistants que vous recevez dans la rue, ou ce petit sourire idiot qu’on vous adresse, même si vous ne vous considérez pas comme une personne sexy. Vous voulez voir ?

Découvrez 8 signes qui montrent que vous êtes sexy et que vous ne l’avez jamais réalisé

1. Un look audacieux

Sans le vouloir, vous êtes beaucoup plus audacieux dans vos looks que vos amis, par exemple. Surtout si vous n’avez jamais été considéré comme une personne “mignonne”, “câline” ou “douce” en raison de votre physique.

2. Être à l’aise avec son propre corps

Quelle que soit votre forme physique, vous êtes une personne confiante et à l’aise dans son corps. Cela charme les gens et les attire de manière spectaculaire.

3. Posture élégante

Une posture élégante est également très attrayante. Si vous pouvez vous tenir debout ou vous asseoir droit, c’est un signe que vous êtes une personne confiante et bien dans sa peau.

4. Prendre soin de sa forme physique

En plus d’être considérée comme sexy, une personne qui prend soin de son corps a tendance à être plus heureuse avec elle-même et, par conséquent, à être plus confiante.

5. Une hygiène personnelle irréprochable

Il ne suffit pas d’être belle et d’avoir confiance en soi si l’hygiène personnelle n’est pas à jour. Une femme séduisante est toujours bien soignée et sent bon.

6. Maturité

Ce n’est pas une question d’âge. Être une personne mûre est lié au comportement, au contenu de chaque personne et c’est également très attrayant.

7. Visage harmonique

La beauté pèse certainement beaucoup dans cette affaire. Une femme sexy n’est pas seulement confiante et séduisante, elle harmonise également les traits de son visage avec sa coupe de cheveux et son maquillage, par exemple, pour mettre en valeur sa beauté naturelle.

8. Audace

Avoir de l’audace également dans les attitudes est l’un des signes que vous pouvez être une personne sexy. L’attitude audacieuse est qu’une épice spéciale à l’époque pour être considéré comme attrayant.

Alors, êtes-vous aussi “sexy” et n’avez-vous jamais réalisé ?

Comment avoir de belles fesses rebondies ?

Avoir un plus gros fessier est un rêve que beaucoup de femmes souhaiteraient voir se réaliser. Pourtant avec de la rigueur et du dévouement, ce rêve peut devenir réalité. Augmenter la taille du fessier nécessite du temps et des efforts, mais ce n’est pas impossible. Pour avoir de plus grosses fesses, vous devez faire 3 fois par semaine des exercices qui travaillent le fessier ainsi que des exercices de cardiotraining qui ciblent cette partie du corps. Vous devez également ajuster vos habitudes alimentaires pour atteindre plus rapidement votre objectif. Enfin, si vous souhaitez obtenir des résultats plus rapides, vous pouvez choisir des vêtements qui donnent l’illusion d’un fessier plus gros.

Muscler le fessier

Faites des flexions des cuisses au poids du corps. Mettez-vous debout, les pieds écartés à la largeur des hanches. Pliez vos genoux et abaissez-vous lentement en position assise. Gardez votre dos droit et assurez-vous que vos genoux ne dépassent pas vos orteils. Restez 1 à 2 secondes en position assise puis poussez avec vos talons pour retourner lentement à votre position de départ.

Contractez le fessier quand vous vous relevez puis relâchez-le quand vous serez revenue à votre position de départ.

Faites 3 séries de 20 répétitions.

Fléchissez les cuisses en imitant l’arabesque

Tenez-vous debout, les pieds écartés à la largeur des hanches. Pliez vos genoux et abaissez-vous lentement en position assise. Poussez avec vos talons pour vous relever. Une fois revenue à votre position de départ, étirez une jambe derrière vous et tendez vos deux bras devant pour garder l’équilibre. Abaissez votre jambe et vos bras pour revenir à votre position de départ.

  • Faites 3 séries de 8 à 12 répétitions de chaque côté.
  • Faites toutes les répétitions sur un côté avant de passer à l’autre jambe.

Essayez les flexions des cuisses sautées. Écartez les pieds à la largeur des épaules et gardez le dos droit. Pliez ensuite vos genoux et abaissez-vous en position assise. En un mouvement explosif, poussez avec vos orteils pour sauter et décoller du sol. Atterrissez sur vos pieds pour reprendre votre position de départ et préparez-vous immédiatement à la répétition suivante.

Gardez vos genoux légèrement pliés durant l’exercice.

Faites 3 séries de 8 à 12 répétitions.

Travaillez votre fessier avec des fentes

Commencez en position debout avec le dos droit et les pieds écartés à la largeur des hanches. Avancez le pied droit, puis pliez les genoux à 90 degrés en veillant à ce que le genou droit soit aligné avec la cheville et le genou gauche soit dirigé vers le sol. Assurez-vous que le genou droit ne dépasse pas vos orteils. Restez 1 ou 2 secondes dans cette position puis poussez avec votre talon gauche pour vous relever et retourner à votre position de départ.

  • Faites 3 séries de 20 fentes.
  • Alternez les genoux à chaque fente ou terminez toutes les répétitions pour une jambe avant de passer à l’autre.

Utilisez le pont pour travailler votre fessier. Couchez-vous sur le dos, les genoux pliés et les bras sur les côtés. Contractez votre fessier et vos muscles abdominaux puis décollez lentement vos fesses. Assurez-vous que votre corps forme une ligne droite diagonale des genoux jusqu’aux épaules. Restez 1 ou 2 secondes dans cette position puis abaissez vos fesses vers le sol.

Ciblez votre fessier et vos cuisses avec les montées sur un banc. Tenez-vous debout le dos droit, les pieds à environ 30 cm d’une boite solide (ou d’un banc) et les genoux écartés à la largeur des hanches. Posez le pied droit sur la boite puis soulevez votre jambe gauche pour l’approcher de votre poitrine avant de la reposer sur le sol. Descendez de la boite et retournez à votre position de départ pour finir une répétition.

Exercez-vous 3 fois par semaine

Vous devez faire des exercices 3 fois par semaine et prendre un jour de repos entre chaque séance. Si vous désirez avoir des fesses plus arrondies et plus volumineuses, il est important de travailler les muscles glutéaux. Cela prendra du temps, mais vous commencerez à voir des améliorations aussitôt que vous commencerez vos exercices. À chaque séance, faites des flexions des cuisses, des arabesques, des flexions des cuisses sautées, des fentes, un pont, des leg kickbacks et des montées sur un banc. Faites 3 séries de chaque exercice.

Le nombre de répétitions par série dépendra de l’exercice que vous faites. Par exemple, vous pouvez faire 20 fentes par série, mais seulement 10 ponts.

Reposez-vous au moins 1 jour entre chaque séance pour donner à vos muscles glutéaux le temps de récupérer et de se reconstruire. Le repos est essentiel pour obtenir un plus gros fessier, car c’est durant cette phase que les muscles prennent du volume.

Les jours de repos, vous faire des exercices de cardiotraining ou travailler d’autres groupes de muscles.

Par exemple, vous pouvez travailler votre fessier le lundi, le mercredi et le vendredi.

Faire des exercices de cardio

Montez des escaliers. Vous pouvez muscler votre fessier et augmenter votre fréquence cardiaque en vous entrainant sur des escaliers. Monter les escaliers est un moyen efficace de travailler tout le bas du corps, y compris les muscles glutéaux. De plus, ça permet d’augmenter le rythme cardiaque, ce qui en fait un exercice de cardiotraining parfait. Utilisez un stepper ou entrainez-vous sur des escaliers et bougez toute la durée de l’exercice.

Relevez votre tapis roulant. La marche et la course permettent toutes 2 de travailler le fessier, mais s’entrainer sur une pente permet d’obtenir de meilleurs résultats. Lorsque vous marchez sur un plan incliné, vos muscles glutéaux sont davantage sollicités. Inclinez votre machine aussi haut que vous le pourrez sans risque d’affecter votre posture.

Ne relevez pas la plateforme au point de devoir vous accrocher à quelque chose. Vos bras doivent bouger durant la marche ou la course pour augmenter l’intensité de l’exercice.

Essayez la marche rapide ou la course

Marcher sur une colline permet de s’exercer sur une surface inclinée. Cela fait travailler les muscles glutéaux et les rend plus attrayants. Faites des exercices de cardiotraining en extérieur, dans un endroit avec des collines naturelles ou des pentes artificielles, puis adonnez-vous à la marche rapide ou à la course pour augmenter votre rythme cardiaque tout en travaillant votre fessier.

Portez une veste lestée pour augmenter l’intensité de l’exercice.

Marchez ou courez pendant 20 à 30 minutes.

Adonnez-vous à un sport récréatif

Un sport récréatif vous aidera à travailler vos jambes et vos muscles glutéaux. La plupart des activités sportives incluent des mouvements qui améliorent naturellement le fessier. En plus, elles vous permettront d’atteindre vos objectifs de cardio. Choisissez un sport qui travaille les muscles glutéaux et que vous appréciez pour vous exercer tout en vous amusant. Par exemple, vous pouvez :

  • courir ;
  • faire du vélo ;
  • nager ;
  • faire de la gymnastique ;
  • skier ;
  • jouer au volleyball ;
  • jouer au football ;
  • jouer au hockey sur gazon ;
  • faire du cheerleading.

Faites 150 minutes d’exercices de cardio. Pour votre bienêtre en général, vous devez faire au moins 150 minutes d’exercices de cardiotraining d’intensité modérée par semaine. Votre corps a besoin d’exercices réguliers pour rester en bonne santé. Efforcez-vous de faire au moins 30 minutes d’exercices de cardiotraining 5 jours par semaine pour atteindre vos objectifs hebdomadaires. Vous pouvez faire tous vos exercices en une seule séance ou faire plusieurs séances de 10 à 15 minutes réparties tout au long de la journée.

Parmi les exercices de cardiotraining d’intensité modérée que vous pouvez faire, on peut citer la marche, les exercices aérobiques de faible impact et la natation.

Par exemple, vous pouvez faire 15 minutes de marche rapide durant la pause déjeuner et 15 minutes supplémentaires après les diners.

Modifier ses habitudes alimentaires

Buvez au moins 2,5 l de fluides par jour. Pour garder le corps hydraté, les femmes doivent boire au moins 2,5 l d’eau par jour et les hommes 3,5 l par jour. Vous pouvez augmenter votre consommation de fluides en buvant plus d’eau, de tisanes, de frappés aux fruits ou de boissons énergisantes. Vous pouvez également manger des fruits et des légumes en collation, car ils contiennent de l’eau.

Si vous êtes très active ou si vous transpirez beaucoup, vous devrez augmenter votre consommation d’eau.

Mangez des protéines maigres

Pour construire du muscle, 35 % de vos calories doivent provenir de protéines maigres. Privilégiez les aliments comme la volaille, le poisson, le soja, les substituts de viande, les haricots, les légumineuses, les noix et les produits laitiers pauvres en matières grasses. Mangez une source de protéine à chaque repas et collation pour que votre corps reçoive constamment des protéines tout au long de la journée. Cela l’aidera à reconstruire les muscles.

Mangez des glucides complexes

40 % de vos calories doivent provenir de glucides complexes. Votre corps utilise les glucides comme « carburant » pour fonctionner, mais tous les glucides ne se valent pas. Les glucides complexes, comme ceux que l’on trouve dans les légumes et les grains entiers se décomposent lentement. Ils sont une source d’énergie continue et n’augmentent pas la glycémie. D’un autre côté, les glucides simples comme le sucre, les grains transformés et les friandises cuites au four augmentent la glycémie et sont rapidement digérés. Cherchez vos glucides dans les aliments comme les légumes, les grains entiers et certains fruits.

N’oubliez pas les graisses saines. Assurez-vous que 25 % de vos calories proviennent de graisses saines. Votre corps en a également besoin pour rester en bonne santé et reconstruire vos muscles. Pour ajouter des graisses saines à votre alimentation, consommez de l’huile d’olive, de l’huile de canola, des amandes, des pistaches, des noix, des avocats et des poissons gras comme le saumon, la truite, les sardines, le flétan et le maquereau.

Évitez les aliments transformés ou sucrés

Les aliments ainsi que les boissons transformées ou sucrées sont pleins(es) de calories vides et ils ne vous aideront pas à atteindre votre objectif. Vous devez vous efforcer de les réduire ou de les éliminer de votre alimentation pour muscler vos muscles glutéaux plus vite.

Par exemple, vous devez éviter les collations en boites, les sucreries, les friandises cuites au four, mais également les boissons gazeuses et le café sucré.

Vous pouvez manger vos aliments préférés, mais avec modération. Ça signifie que vous n’êtes pas obligée de les délaisser complètement.