Des conseils pour la cuisine en famille !²

Cuisiner en famille est le meilleur moyen de passer du bon temps en famille tout en s’amusant. Cela procure toujours des moments inoubliables entre proches. Une bonne relation entre les parents et les enfants entraîne une bonne dose de conviction pour la réalisation d’une cuisine délicieuse en famille. Pourtant, les enfants ont tendance à toucher tout ce qui les attire, les parents ont une énorme responsabilité envers ses enfants afin de les instruire correctement.

Les préliminaires avant de cuisiner en famille

Une cuisine réussie demande quelques préparations avant de débuter. La recette doit être citée en premier lieu par l’un des parents pour que tous les participants aient la vue globale de la recette et qu’ils puissent vérifier si les ingrédients dont ils en ont besoins pour cuisiner sont suffisants. Ensuite les parents doivent répartir les tâches et restreindre les objets dont les enfants peuvent y toucher. La propreté est indispensable en cuisine, chaque personne qui la pratique doit tout d’abord remonter leur manche, rattacher ou nouer les cheveux longs, se laver les mains et les sécher. Les appareils électroniques et les ustensiles de cuisine qui servent à couper ne doivent pas être à la portée des enfants pour éviter les accidents, tels que les brûlures ou les coupures. Pour éviter le plus de désordre, il faudra nettoyer aussitôt que possible les résidus d’aliments qui salissent. Toutes les sources de chaleur électroniques doivent être éteintes immédiatement après usage. Pour l’utilisation des appareils électroménagers, tel que les fours, les plaques de cuisson le port de gantelets ou maniques ne doit pas être mis à l’écart par les parents responsables. Pour plus d’informations, visitez le site www.parents-heureux.fr/.

L’assistance et présence des parents

Rien n’est plus impressionnant qu’une famille qui s’entraide pour faire de la cuisine. Pour commencer, les parents doivent restreindre l’accès des enfants dans la cuisine, ainsi que limiter les outils dont ils ont l’autorisation d’utiliser. De nos jours, l’utilisation des appareils électroménagers se fait de plus en plus massive. Ces machines qui facilitent la cuisine et la rendent plus rapide. Elles permettent d’automatiser plusieurs gestes pour un réel gain de temps. L’utilisation de mixeurs, fours, micro-ondes et de plaques de cuisson doivent être réservés aux adultes. L’usage des eaux chaudes doit être supervisé en permanence par l’un des parents ainsi que les poêles, et les plats chauds. Les enfants ne doivent pas faire de tâche plus complexe pour éviter les accidents inattendus comme découper les nourritures à l’aide d’un couteau. Le risque de s’électrocuter si l’enfant ne sait pas utiliser l’appareil en question. L’assistance des parents est exigée pour le développement culturel et psychologique de l’enfant, car ce dernier se sent accompagné et en sécurité avec leur parent ; il enrichit aussi ses connaissances dans le domaine de la cuisine et distingue ce qu’il faut faire en tant qu’enfant.

La participation de l’enfant

Un enfant peut avoir des sentiments un peu étranges parfois, mais le laisser y participer aux préparations lui donne une sensation de ne pas être exclu ou mise à l’écart pendant la préparation de la recette. Dès le début, confier à ces enfants des tâches comme prendre des beurres ou chercher quelque chose comme de la farine lui fait ressentir qu’il est vraiment utile et lui donne confiance en soi. Les enfants ont besoin d’être instruits dans leur vie, leur connaissance doit être enrichie. Par exemple, il faudrait leur faire tâter les aliments. C’est un moyen de les éduquer sur les différents types de textures. La cuisine devient alors un endroit de partage d’émotions entre enfants et parents.

Les tâches pour les enfants en cuisine

Les enfants ont un esprit curieux, une envie de découvrir de nouvelles sensations dans leur vie, de faire des expériences pour enrichir ses connaissances. Dans le domaine de la cuisine, les tâches dont on peut confier aux enfants sont évidemment restreintes vu qu’ils ne disposent pas encore des capacités pour les réaliser. Comme le manque de taille, le manque de force et de précision. Tous les ustensiles et les outils de cuisines qui risquent de nuire à la santé de l’enfant doivent être mis hors de portée.

Nombreuses sont les tâches qu’on peut confier aux enfants. Il suffit de bien analyser la faculté et la capacité de l’enfant avant de les assigner. Ces fonctions doivent être simples à réaliser comme le fait de ranger les ustensiles après la préparation. Les enfants peuvent s’occuper de plusieurs tâches ménagères comme le lavage des fruits ou des légumes, mélanger les ingrédients et les salades de fruits, répartir les assiettes sur la table et y mettre de la nourriture. Ils peuvent aussi casser les œufs, les fouetter avec un batteur, écraser les légumes mous. Si l’enfant se sent capable de préparer une recette, mais aussi de cuire quelques choses dans le four, ou sur une plaque de cuisson, il doit être accompagné et supervisé minutieusement.